RESPIRATION ET AUTOMNE

Infolettre  Septembre 2019

 

 

Voici l'automne qui fait son retour. Après un été chaud et ses différents épisodes caniculaires, nous entrons dans un nouveau cycle où le feu, le yang de l'été, s'estompe peu à peu tandis que nous allons vers l'hiver, saison du repos et de la récupération où le yin, force complémentaire du yang, atteindra son apogée. La transition est en cours, les températures diminuent, la durée des journées et la luminosité décroissent, nous ressentons un plus grand besoin de dormir, le rythme de la vie ralentit aussi bien chez l'être humain que dans la nature toute entière.

 

Avec l'éloignement progressif des belles et longues journées, l'automne peut s’avérer une saison difficile à vivre mais tout autant une période privilégiée où l'on peut de nouveau respirer plus librement que dans la fournaise de l'été. Vraisemblablement avez-vous remarqué comme il est parfois pénible de respirer lors des grandes chaleurs estivales, l'automne arrive donc à point nommé pour nous permettre de renouer avec une respiration ample et agréable...

 

En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), pour laquelle la saison automnale est déjà commencée depuis plusieurs semaines, l'automne est très directement liée à l'organe poumon et donc à la respiration. Il s'agit de la période par excellence où nos poumons, si nous prenons bien soin d'eux, peuvent entrer en véritable plénitude et où le souffle peut apporter tout le meilleur à notre corps. Activer pleinement notre respiration constitue la clef de voûte de notre vitalité, donnons libre cours à nos souffles...

 

 

Automne, poumon et respiration

 

-   Le poumon, organe roi de l'automne

 

Pour la MTC, qui a beaucoup étudié la santé et l'équilibre de l'humain en relation avec son environnement naturel, chaque saison est liée à un élément ainsi qu'à un organe principal, dit plein, et à des entrailles, dites vides, qui lui sont associées, tous se trouvent lors de cette saison dans leur potentiel maximal d'expression. C'est ainsi que l'automne est la saison de l'élément métal, de même que de l'organe poumon couplé au gros intestin. Nous parlerons ici principalement du poumon et de sa fonction respiratoire, mais ne perdons pas de vue que le gros intestin mérite également une attention particulière en saison automnale.

 

-   L'automne, saison du lâcher-prise et du plaisir de respirer

 

L'automne est la saison où la création toute entière peut de nouveau respirer plus sereinement après les chaleurs et la sécheresse de l'été. C'est la période où l'humain et la nature se préparent, en accord avec les rythmes terrestres et cosmiques, afin de pouvoir traverser confortablement l'hiver et de goûter un repos bien mérité quand ce dernier sera arrivé.

 

C'est l'époque où il est particulièrement bénéfique de s’oxygéner et où le lâcher-prise s'impose, une période propice à une certaine forme d’introspection - comme lorsque l'on sent que l'on arrive à l'automne de sa vie. La période est particulièrement idéale pour s'accorder des moments privilégiés à respirer en harmonie avec la nature, pour faire de longues promenades en forêt ou en bord de mer, pour contempler son jardin et y travailler en toute attention avant l'arrivée du froid hivernal.

 

-   Les déséquilibres respiratoires amenés par l'automne

 

Du fait de la baisse des températures ainsi que des autres changements climatiques, plus ou moins marqués en fonction des contrées où nous vivons, l'automne est la saison où l'on va facilement prendre froid et manifester certaines affections pulmonaires. Les déséquilibres énergétiques pourront se présenter de très nombreuses façons pour ce qui est de la sphère respiratoire : rhumes à répétition, sinusites, toux, bronchites aiguës ou chroniques, angines, grippes, respiration inconfortable, essoufflements, crises d'asthme plus fréquentes. Sans compter les troubles variés qui pourront également se produire dans d'autres domaines.

 

 

Le poumon, maître de l’énergie !

 

L'automne est donc la saison idéale pour respirer amplement, prendre plaisir à nous oxygéner et à nous énergiser au moyen de notre souffle. Avant de proposer des pistes qui vont permettre d'aller dans ce sens, passons en revue certaines des fonctions du poumon qui justifient que l'on prenne grand soin de lui. La respiration n'est pas la seule impliquée mais certaines des autres caractéristiques du poumon découlent du fonctionnement de celle-ci, tout va de pair.

 

-   Le poumon gouverne la respiration et l'énergie du corps. Il reçoit l'énergie du ciel, le qi céleste, mais également l'énergie de l'alimentation préalablement extraite par la rate, afin qu'il la purifie et la diffuse. Ces deux énergies sont le moteur de la respiration et de la circulation, le sang est poussé dans les vaisseaux. Le poumon règle le débit de cette énergie résultante et œuvre à sa répartition dans le corps au travers des méridiens. Cette circulation de l'énergie nourrit le corps et dissout les blocages ainsi que les stagnations d'énergie. Notons au passage que, meilleure sera la gestion de nos émotions et de notre stress, plus la respiration se manifestera de manière lente, harmonieuse et fluide.

 

-   Il est très lié au nez, aux sinus, à la gorge, au larynx et à la trachée. Nous ne le savons que trop bien, une faiblesse du fonctionnement de l'organe poumon pourra entraîner les différents troubles de la sphère respiratoire, en particulier ceux déjà cités auparavant.

 

-   Le poumon gouverne la surface du corps. Celui-ci joue un rôle de bouclier en gérant l'ouverture et la fermeture des pores de la peau ce qui constitue un système de défense efficace face aux agressions extérieures du froid, du vent, de l’humidité et de la sécheresse, avec tous les troubles et maladies qui peuvent en résulter.

 

-   Il purifie les liquides du corps. Une relation privilégiée existe en effet entre le poumons et le rein, ce dernier étant lui même, en MTC, l'organe phare corrélé avec l'hiver. Le poumon fait descendre les liquides organiques pour que le rein en élimine la partie impure avant que ce poumon puisse ensuite les diffuser. Toute faiblesse de ce circuit peut entraîner transpiration excessive, essoufflement, accumulation de mucus dans les bronches, etc...

 

 

En automne, respirez pleinement !

 

Sollicitez amplement votre souffle !

 

De manière générale, les pratiques respiratoires automnales auront un impact énergétique essentiel sur tout notre être et permettront une prévention ou bien une résolution des possibles déséquilibres cités précédemment. On veillera déjà, avant tout, à favoriser une respiration véritablement consciente au quotidien, ce qui concrètement signifie de penser le plus souvent possible à son souffle au cours de la journée, de s'y adonner, et de se laisser pénétrer par le ressenti de cette respiration effectuée en pleine attention. Tous les exercices respiratoires pratiqués aideront à vivre sereinement cette saison automnale et à amasser une bonne réserve d’énergie vitale afin de pouvoir affronter les rigueurs de l’hiver.

 

L'éventail de pratiques, sports et activités impliquant consciemment la respiration est très vaste, il faudra cependant veiller à ce que ces pratiques soient réalisées de manière respectueuse du corps et dans la pleine conscience du souffle, ce qui permettra d’accroître notre niveau énergétique plutôt que de générer une déperdition d'énergie comme on le constate dans certains sports, et encore plus lorsqu''ils sont pratiqués dans un esprit de compétition.

 

Quelques pistes pour prendre soin de votre respiration cet automne

 

Le souffle est partout et toujours parmi nous, prenons en soin et maximisons ses effets bienfaisants... Voici quelques fils conducteurs pour des activités et pratiques bénéfiques pour nos poumons et pour notre être dans son intégralité, le choix est vaste !

 

- Aérez-vous, faites des promenades surtout si vous habitez dans une région où les fenêtres de votre logement restent fermées une très grande partie de la journée à cause du froid ou bien si le niveau de pollution ne vous incite pas à les ouvrir. Vous aérerez du même coup également votre esprit et vous ferez aussi travailler vos articulations, ces autres clefs essentielles pour la santé.

 

- Pratiquez régulièrement des activités énergétiques de type yoga, qi qong, tai chi ; il s'agit de pratiques asiatiques anciennes et plus qu'éprouvées, désormais bien connues et largement répandues chez nous, qui amplifient l’énergie vitale, activent à la fois la respiration et les articulations en douceur, c'est tout bénéfice...

 

- Faites des exercices physiques respectueux de votre corps en y mettant toute votre conscience respiratoire : marche lente en pleine présence à vous et à votre environnement, vélo, sport qui va vous recharger en énergie plutôt que vous épuiser. Trouvez ce qui vous motive le plus et qui vous est le plus agréable...

 

- Pratiquez des étirements matinaux, 5 à 10 minutes de pratique auront déjà un effet énergétique salutaire sur votre corps et votre journée. Pour les personnes d'entre vous qui les connaissent, les étirements en lien avec le méridien du poumon et celui du gros intestin seront les plus bénéfiques en cette saison, mais tout type d'étirement le sera de toute façon avec un souffle effectué en conscience.

 

- Pratiquez des techniques de respiration comme vous en trouverez de nombreuses sur mon site internet, assurez-vous juste qu'elles soient connectées à vos besoins du moment et que vous éprouviez un authentique plaisir à les réaliser.

 

- Méditez. Les temps et exercices de méditation et de respiration qui y sont liés sont excellents pour développer la quiétude et le lâcher-prise qu'impose cette saison qui précède la période hivernale.

 

- Invitez des moments de respiration dans votre vie afin de vous endormir plus facilement le soir, sollicitez consciemment votre souffle si vous souffrez d'insomnies, cela vous aidera à la fois à recharger vos batteries et à vous rendormir plus aisément.

 

 

La respiration est l'un des grands secrets, souvent trop oublié, de notre bien-être et de notre vitalité, il est essentiel que nous prenions soin d'elle, de nous et de nos besoins fondamentaux. Cette saison automnale nous donne l'occasion de respirer amplement, peut-être même de nous réconcilier avec notre souffle, saisissons cette magnifique opportunité pour reeespiiirer à pleins poumons !

 

Joyeux souffles à vous toutes et tous.

 

 

www.respiration-et-conscience.com

Vous pouvez diffuser ce texte en gardant son intégralité et le lien actif vers le site internet. Merci.

VOUS AIMEREZ CERTAINEMENT AUSSI :