LA RESPIRATION ANTI SOMNOLENCE

Infolettre  Août 2018

 

 

Voici une respiration facile à pratiquer, très efficace et très peu gourmande en temps lorsque vous vous sentez fatigué-e et que la sensation de sommeil vient avant l'heure.

 

Il s'agit d'une respiration dite alternée puisque la pratique s'effectue en respirant tantôt dans une narine tantôt dans l'autre, même si elle possède peu de points communs avec la grande classique des respirations alternées, la magnifique et purificatrice Nadi Shodhana.

 

 

Les qualités de nos deux narines, de notre inspir et de notre expir

 

Dans de nombreuses traditions qui honorent le souffle, la narine droite est considérée comme solaire, elle possède une énergie de coloration masculine avec un caractère actif, tonifiant, vivifiant. La narine gauche, quant à elle, est dite lunaire, avec pour qualité de véhiculer une énergie féminine, apaisante et calmante.

 

Dans le processus de la respiration, retenons également que l'inspir en constitue, en règle générale, la phase active, tandis que l'expir, lui, est plus relâché.

 

 

Déroulement de cette respiration

 

Elle se pratique en alternant une inspiration dans la narine droite tandis que la narine gauche est obturée, puis une expiration dans la narine gauche avec la narine droite bouchée à son tour, puis à nouveau un inspir dans la narine droite avec la narine gauche obturée, et ainsi de suite. Ce qui nous permet de suite de constater :

 

- que c'est dans la narine droite, qui déjà de par sa nature solaire est la plus active des deux narines, qu'est réalisé l'inspir, inspir lui même naturellement actif de par son fonctionnement ; il y a donc sur-activation de notre organisme dans ce type de mécanisme, c'est ce qui va nous booster et nous permettre de rester éveillés ;

 

- que la narine gauche, par nature apaisante quand elle s'exprime dans tout son potentiel, est le lieu de l'expir, ce qui va de fait calmer, diminuer cet effet apaisant - c'est à dire le rendre moins apaisant dans son fonctionnement - et donc limiter les risques de somnolence.

 

C'est la conjonction de ces deux effets qui rend cette forme de respiration particulièrement efficace.

 

 

Passons directement à la pratique

 

Asseyez-vous confortablement, le dos droit mais sans rigidité et les épaules détendues. Amenez votre main droite, si vous êtes droitier-e, vers votre visage, tandis que votre bras droit est bien relâché, le coude pointant vers le sol afin d'assurer le confort de la posture.

 

Dans cette technique, l'obturation de chacune des narines pourra être réalisée très simplement en appuyant légèrement le pouce ou bien le majeur sur l'aile du nez. Pour les pratiquants du yoga habitués à certains mudras d'obturation des narines (gestes spécifiques et codifiés réalisés avec les doigts et les mains), vous pourrez les utiliser selon vos habitudes.

 

Commencez par obturer la narine gauche avec votre majeur, puis inspirez amplement et longuement dans votre narine droite. Immédiatement après, obturez votre narine droite avec votre pouce, puis expirez de manière relâchée dans la narine gauche. Continuez ensuite à faire alterner votre souffle pendant quelques respirations en inspirant dans la narine droite et en expirant dans la gauche.

 

Il n'est pas utile de pratiquer cette technique longtemps, son effet se fait ressentir en général très rapidement.

 

Précautions techniques à prendre : bien s'assurer que seul un inspir est pratiqué dans la narine droite - jamais d'expir donc ; de même dans la narine gauche, seul un expir est réalisé - jamais un expir.

 

 

Variante

 

Une variante intéressante consiste à pratiquer de la même façon, mais cette fois-ci en faisant abstraction de l'opération d'obturation des narines, en mettant simplement à tour de rôle sa conscience de l'inspir dans la seule narine droite, puis ensuite celle de l'expir dans la seule narine gauche. Si l'efficacité de la technique est légèrement réduite, elle reste encore très probante et permet de pratiquer de manière discrète dans la vie de tous les jours ou lorsque les mains ne sont pas disponibles.

 

 

Conclusion

 

Si cette forme de respiration n'est pas la seule à permettre de lutter contre l'endormissement - on peut utiliser toute forme de respiration activante telle que les 20 respirations connectées ou bien par exemple une série de respirations abdominales - elle se révèle pour autant très efficace en un temps relativement court.

 

Si vous avez de longs voyages à effectuer en voiture, ce sera un excellent exercice à pratiquer lors de chacune des pauses conduite que vous effectuerez.

 

 

Bonne respiration et restez bien éveillés !

 

 

www.respiration-et-conscience.com

Vous pouvez diffuser ce texte en gardant son intégralité et le lien actif vers le site internet. Merci.

 -