LA PRATIQUE DE LA RESPIRATION CONSCIENTE CONNECTÉE

Infolettre Mai 2017

 

 

Il s'agit de l'une des formes de respiration les plus puissantes et plus avancées, un outil fondamental et une véritable clé pour la santé physique, psychique, émotionnelle et spirituelle. Pour autant, les bases de la pratique de la respiration consciente connectée sont d'une grande simplicité.

 

La respiration, comme son nom l'indique, est dite connectée car inspiration et expiration ainsi qu'expiration et inspiration se succèdent immédiatement sans aucune pause entre les deux ; la respiration résultante fait ainsi penser à une vague ou à une roue qui se répètent indéfiniment. On respire par ailleurs en toute conscience, par le nez ou par la bouche, l'air avec son oxygène et toute son énergie, au travers d'un inspir à la fois actif et détendu, et d'un expir passif et relâché.

 

Chaque inspiration réalisée est l’occasion d'expanser notre souffle avant de relâcher et de nous libérer de nos toxines physiques et émotionnelles sur l'expiration. La technique suggère de se focaliser particulièrement, mais pas exclusivement, sur une respiration dans le haut de la poitrine, ce qui facilite l'ouverture du cœur et des chakras supérieurs.

 

Par son côté particulièrement actif, l'inspir génère une surventilation qui déclenche une profonde détente et harmonisation de notre corps. L'intégration des émotions qui se produisent régulièrement au travers de la respiration permet la libération des énergies bloquées qui redeviennent disponibles pour notre plus grand bien. Ces énergies libérées contribuent à un net regain de notre tonus et à une sensible amélioration de notre vitalité.

 

La Respiration Consciente Connectée a un rôle important à jouer dans le processus de guérison de nombreuses maladies ; ce type de pratique, où la respiration est libre et amplifiée, contribue à la restauration d'une santé optimale. Ainsi la Respiration Consciente Connectée produits d’excellents résultats chez les personnes souffrant d’asthme, d’allergies et de spasmophilie. Une amélioration sensible est également souvent notée au niveau du fonctionnement du système nerveux, du système digestif et de la sexualité. Le système lymphatique est activé avec à la clef un renforcement de l’immunité. Cette forme de respiration est également très efficace chez les personnes souhaitant arrêter de fumer, le désir de fumer étant progressivement remplacé par le plaisir de respirer.

 

Chez les personnes qui pratiquent cette respiration, on constate également une nette amélioration de l'estime de soi, de la confiance et de la capacité à s’affirmer, qui sont les bases de profonds changements dans la vie. De très bons résultats sont obtenus dans la gestion du stress, des tensions et des blocages émotionnels. Les personnes en proie à des peurs profondes, telles les personnes anxieuses, dépressives, insomniaques voient leur état nettement amélioré. On observe régulièrement chez les pratiquants un regain de joie, d'enthousiasme, de sérénité, une amélioration de l’intuition et du niveau de conscience, une meilleure clarté d'esprit ainsi qu’une amélioration de la créativité. On remarque une nouvelle qualité dans les relations en général, en particulier dans la relation de couple et dans la relation parents/enfants.

 

Compte tenu de la puissance et du caractère impliquant de la technique, avant de se lancer seul il est recommandé de se faire accompagner par un professionnel du souffle pendant un certain nombre de séances (de durée une heure trente à deux heures trente), variable pour chaque personne. Veillez à choisir un facilitateur ou un coach expérimenté. Celui-ci aura pour rôle d'être totalement présent à vous, de veiller à la sécurité de votre séance et à ce que votre rythme respiratoire reste bien connecté et à la fois suffisamment stimulant et détendu pendant la durée de votre session. C'est en suivant ce processus et en vous sentant parfaitement accompagné que votre corps va pouvoir libérer ses tensions accumulées depuis votre naissance ou incrustées au cours de votre vie.

 

Vous pouvez toutefois tirer profit, en toute sécurité, des bénéfices d'une pratique personnelle de cette forme de respiration en la limitant dans le temps à des séquences respiratoires courtes limitées à 5 minutes au maximum, une ou plusieurs fois par jour. Commencez dès maintenant en pratiquant régulièrement l'exercice qui suit avant d'augmenter le nombre de respirations quand vous aurez acquis plus d'expérience :

 

Exercice des 20 respirations connectées

Respirez uniquement par le nez ou uniquement par la bouche, à vous de choisir ce qui vous appelle le plus. Prenez un inspir actif et détendu, puis produisez un expir passif et relâché, sans pause aucune entre ces deux phases de la respiration.

Faites ceci par séries de 5 respirations et 4 fois en tout (on arrive ainsi aux 20 respirations connectées). Chaque série consiste en quatre respirations complètes assez rapides et réalisées selon le mode décrit ci-dessus, suivies d'une cinquième semblable mais sensiblement plus longue.

les 20 respirations connectées en plus détaillé

 

Commencez dès maintenant à respirer dans le plaisir et en restant bien dans la pleine conscience de votre souffle et de votre corps, y compris dans les premiers moments qui suivront.

 

 

Bonne pratique et que le souffle vous gratifie du meilleur !

 

 

www.respiration-et-conscience.com

Vous pouvez diffuser ce texte en gardant son intégralité et le lien actif vers le site internet. Merci.