7 tuyaux pour mieux respirer cet été

Infolettre Juin 2016

 

Cet été j'ai décidé de renouer avec l'écriture de newsletters, que j'avais abandonnée il y a plusieurs longues années de cela, j'ai envie plus que jamais de vous faire bénéficier de ma passion et de mon expérience de cet art et science qu'est la Respiration.

 

Tout naturellement, il me vient à l'idée de vous livrer quelques tuyaux pour cette période estivale où l'on dispose souvent, sinon de plus de temps, en tout cas de plus de liberté pour envisager la vie différemment. Une période d'été qui peut être idéale pour se reconnecter à l'essentiel et à notre souffle, et mettre en place de nouvelles et saines habitudes de vie.

 

Que vous soyez en vacances ou non, vous êtes curieux et intéressés par les techniques de respiration, voici donc, listées, 7 suggestions que vous pouvez appliquer pour vous relier à votre respiration cet été. Faite votre choix et stimulez les forces de vie qui sont en vous !

 

  • 1/ dès votre réveil matinal ainsi qu'au coucher, activez votre souffle pour bien commencer ou terminer la journée ! Assis ou allongé, prenez au moins 5 à 10 minutes pour vous relaxer, observez les zones de votre corps qui sont relâchées et portez une attention particulière à celles qui sont nouées, tendues ou douloureuses, ajoutez-y une intention de détente. Puis observez votre souffle tel qu'il se manifeste, soyez totalement présent à lui dans toutes ses modalités d'expression. Amplifiez-le gentiment, pour vous sentir encore plus vivant, remplissez-vous d'air et d'énergie et relaxez-vous un peu plus sur chaque nouvelle respiration. Vous gagnerez bien sûr beaucoup à pratiquer également ceci au cours de la journée lors de courtes pauses respiratoires chez vous, au travail ou ailleurs.

  • 2/ matin et soir, pratiquez une ou deux séries de 20 respirations conscientes connectées, au choix par la bouche ou par le nez. Pour cela inspirez et expirez de manière douce et ininterrompue, sans aucune pause entre l'inspir et l'expir. Reliez l'inspir à l'expir puis l'expir à l'inspir, sans aucune rétention de souffle ni à poumons pleins ni à poumons vides entre ces deux phases. Dans cette pratique, l'inspir est actif tandis que l'expir est très détendu, très relâché... Lors de chaque série, accueillez et observez toutes les sensations, pensées et émotions qui peuvent survenir et traversez-les en vous relaxant le plus possible. Octroyez-vous ensuite, après la série, un court temps de repos et d'écoute de votre respiration et de toutes les sensations présentes dans votre corps. Et maintenant il ne vous reste plus qu'à surfer sur la vague ! plus d'info sur les 20 respirations conscientes connectées

  • 3/ apprenez à respirer plus lentement (mais profondément), respirer lentement est un gage de longévité ; comme le disent certains yogis, nous disposons à la naissance d'un certain nombre de respirations et notre vie se termine quand nous avons épuisé notre réserve disponible... En d'autres termes, plus nous respirons lentement, plus notre stock de respirations met du temps à s'écouler ! Dans notre société, beaucoup de personnes ont une fréquence respiratoire comprise entre 12 et 20 respirations par minute, il est bénéfique et conseillé, pour vivre longtemps et en bonne santé, de pouvoir descendre à entre 8 et 12 respirations par minute. Entraînez-vous régulièrement, une simple montre suffit pour mesurer vos performances !

  • 4/ variez la durée de vos inspirations et expirations, testez une respiration dont la durée respecte ou s'approche du ratio Inspir=1, Expir=2 ; il s'agit une respiration toute simple où la durée de l'expir, plus longue que celle de l'inspir, est reconnue comme très bénéfique pour apaiser le stress et l'anxiété. A défaut, vous pouvez adopter une durée d'expir qui vous convient sans qu'elle soit nécessairement le double de celle de votre inspir, déterminez la zone de confort qui est la vôtre !

  • 5/ respirez régulièrement dans votre cœur, quelles que soient les circonstances dans votre vie, que vous conduisiez, marchiez, travailliez, que vous soyez joyeux, triste, confus, stressé, anxieux... Respirez et ressentez toujours plus de gratitude, sur chaque nouvel inspir, pour ce dont la vie vous gratifie. Et rappelez-vous que ceux qui nous semblent être les obstacles d'aujourd'hui sont presque toujours les cadeaux de demain lorsque l'on sait leur porter la juste attention !

  • 6/ pratiquez l'exercice de cohérence cardiaque pour renforcer votre cœur, limiter votre stress, atteindre un état de calme de centrage intérieur. La cohérence cardiaque est liée aux fluctuations normales et saines du cœur lors de l'inspir (accélération liée au système nerveux orthosympathique) et de l'expir (ralentissement lié au système nerveux parasympathique). Ce processus est optimal lorsque nous respirons à une fréquence de 6 fois par minute avec une durée d'inspir (par le nez) et d'expir (par la bouche) équilibrée. Respirer 6 fois par minute avec un inspir de 5 secondes et un expir de 5 secondes, voici donc la clef de cette technique très recommandable. A pratiquer 3 fois par jour, 5 minutes suffisent à chaque fois pour un effet qui dure environ 5 heures, d'où l'intérêt de s'y reprendre à trois fois pour couvrir la journée. plus d'info sur la cohérence cardiaque

  • 7/ allez régulièrement faire une grande balade et respirer dans la nature. Marchez et synchronisez vos pas et votre souffle à la cadence qui vous convient, il peut s'agir pour certaines personnes d'un inspir pour 2 pas, suivi de d'un expir sur les 2 pas suivants ; mais cela peut aussi être un ratio 4 : 4, et notez bien sûr que selon la qualité du terrain, plat ou en pente, ce ratio peut changer considérablement. Ajustez et trouvez ce qui est bon pour vous dans le contexte où vous vous trouvez. Vivez cette balade sur le mode « marche en conscience » plutôt que « randonnée », gardez le fil de votre souffle, connectez-vous avec tous vos sens et sentez vous communier et devenir un avec la nature.

 

Vous êtes allé presque jusqu'au bout de ce document, bravo !

 

Alors pourquoi ne pas commencer dès maintenant par un exercice de présence à votre souffle ? Observez votre respiration dès à présent. Quelles sont les sensations corporelles qui y sont liées ? Dans quelle partie du corps respirez-vous majoritairement, plutôt dans le ventre, dans le milieu du thorax ou bien dans le haut de la poitrine ? Quelles zones vous semblent bloquées ou oubliées par le souffle ? Respirez-vous par le nez ou la bouche, ou bien les deux ? Votre respiration vous paraît-elle lente ou au contraire rapide, fluide ou bien saccadée ? Comparez la durée de votre inspir et de votre expir, pratiquez-vous des pauses entre l'un et l'autre ? Votre respiration est-elle facile ou laborieuse, et quel plaisir prenez-vous à la pratiquer?

 

Votre façon de respirer est le miroir de qui vous êtes. Je me suis entendu dire, lors d'une rencontre avec un saddhu, un de ces grands mystiques et pratiquants du yoga qui peuplent l'Inde, qu'il était en mesure de presque tout savoir sur moi à partir de ma façon de respirer... Retenez surtout de cela que modifier durablement votre respiration fera de vous une personne à jamais transformée !

 

Si vous voulez en savoir plus sur le Souffle et venir respirer avec moi cet été, consultez mon programme sur mon site internet  www.respiration-et-conscience.com

 

Je vous laisse à vos souffles et surtout, oui, prenez-y du plaisir ! Célébrez votre respiration et elle vous amènera, en toute certitude, toujours plus de bonheur et d'amour dans votre vie !

 

Dans la Joie du Souffle.

 

www.respiration-et-conscience.com

Vous pouvez diffuser ce texte en gardant son intégralité et le lien actif vers le site internet. Merci.